SFR Presse
Le Télégramme
19 avril 2019

De la pintade plus souvent

1 min

Mais quelle pintade ! Si l’expression en français est quelque peu péjorative, en cuisine, c’est tout le contraire ! Car ce petit poucet de la volaille - par la taille et par le nombre de bêtes élevées - est un joyau gastronomique que l’on aurait tort de cantonner aux seules fêtes de fin d’année. La France s’est fait une spécialité de l’élevage de ce volatile à la chair tendre et savoureuse, à mi-c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :