SFR Presse
Paris Match
29 octobre 2015

WILLIAM Boyd

2 min

A Londres, il vous reçoit dans un club très fermé de Chelsea. Non pas un lieu luxueux pour vieux lords anglais, mais une enfilade de petites pièces surannées où des serveuses un peu revêches circulent entre portraits victoriens et fauteuils de cuir écroulés. Le romancier William Boyd y est chez lui, même si, remarque-t-il, seuls les artistes y sont accueillis, et les écrivains juste tolérés. Lui s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème