SFR Presse
Le Figaro
16 janvier 2019

Cédric Beltrame : « Arnaud ne s’est absolument pas sacrifié »

Dans « Au nom du frère », les deux cadets du gendarme mort en héros remontent « aux racines de son acte ».

Stéphane Kovacs

4 min

Stéphane Kovacs
Stéphane Kovacs

Son courage, qui nous dépasse, écrivent-ils, nous oblige aussi. » Dix mois après la mort du colonel Arnaud Beltrame dans l’attentat de Trèbes en mars 2018, ses deux cadets, Damien et Cédric, publient Au nom du frère (Grasset, janvier 2019). « Il nous fallait faire le don de ce qu’il nous a appris », soulignent-ils, alors que plus de 120 plaques en l’honneur de leur aîné sont désormais installées d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :