SFR Presse
Corse Matin
24 mai 2019

Perquisitions chez une juge et un élu

2 min

Les investigations sur les 1 230 SMS, appels téléphoniques et mails échangés entre mars 2018 et février 2019 par la présidente de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bastia, Rose-May Spazzola, et l’ancien président du conseil départemental de la Haute-Corse, François Orlandi, témoin assisté dans l'enquête sur des présomptions d'emplois fictifs à la collectivité de Corse sous la manda

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :