SFR Presse
Le Figaro
20 août 2018

21 août 1968 : les chars soviétiques à Prague

L’historien, grand spécialiste du communisme*, raconte l’écrasement du Printemps de Prague, voilà cinquante ans jour pour jour. Il rend aussi hommage à plusieurs intellectuels dissidents, aujourd’hui disparus, et qui furent ses amis.

Stéphane Courtois

4 min

4 likes

Le 20 août 1968, peu après minuit, une énorme armée de 450 000 soldats - soviétiques, polonais, hongrois et est-allemands -, 6 300 chars, 800 avions et d’innombrables canons, commence à envahir la Tchécoslovaquie, petit pays de 15 millions d’habitants. Le 21 au matin, les habitants de Prague, éberlués, découvrent leur capitale encombrée de blindés chargés de conscrits russes venus « libérer »

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :