SFR Presse
Paris Match
8 janvier 2015

La méprise

Mai 68 a fait s’agiter une génération d’indociles heureux et de vains révolutionnaires. Anne Wiazemsky égratigne le plus célèbre d’entre eux.

2 min

Le nec plus ultra de l’époque, c’est le rebelle. Chaque année, un nouveau modèle fait son apparition. Cette saison, on a beaucoup vu la Femen, créature sexy qui crie dans les églises. On célèbre souvent aussi le rappeur de banlieue qui vocifère contre la société sur les scènes où il reçoit ses trophées. C’est une des singularités des révoltés contemporains: ils transforment tout de suite leur colè

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :