SFR Presse
Le Figaro
26 novembre 2018

Budget : Bruxelles et Rome adoptent un ton plus conciliant

Le gouvernement italien se dit prêt à réduire son déficit public sans encore détailler les moyens d’y parvenir.

Anne Rovan Segond, Valérie

2 min

Anne Rovan Segond, Valérie
Anne Rovan Segond, Valérie

EUROPE Rome change de ton. Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, ses deux vice-premiers ministres de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles, Matteo Salvini et Luigi Di Maio, et le ministre des Finances, Giovanni Tria, se sont réunis lundi soir pour amender le budget 2019 afin de le rendre acceptable par la Commission européenne. À Bruxelles, on « juge positif qu’ils acceptent de bouger ». Et su

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :