SFR Presse

poigne de fer et séduction

3 min

clermont Réputée hyper-joueuse, l’ASM a d’abord gagné cette finale par la force de son pack. De quoi faire peur à ses adversaires français. Cette équipe est vraiment prête pour les phases finales. Par Jérôme PRéVôT jerome.prevot@midi-olympique.fr Toujours prêts à partager ses sentiments, Benjamin Kayser pouvait savourer cette victoire en finale, une première pour lui après cinq échecs sous les c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème