SFR Presse
Le Parisien
30 août 2018

Le cornichon français manque de bras

La relocalisation de la cucurbitacée est freinée par la pénurie de cueilleurs. Pourtant, la filière devient pérenne.

Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet

2 min

Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet
Notre Correspondantà Tours,Stéphane Frachet

Muni de gants pour éviter les petites épines, une genouillère bricolée accrochée à la jambe, Nicolin Hadrian ramasse des cornichons ces jours-ci à Dollon, près du Mans (Sarthe). Ce Roumain de 24 ans, installé en France depuis l’âge de 5 ans, prend des congés sans solde dans la scierie où il travaille pour se consacrer tout l’été à cette cueillette si délicate. « On est souvent plié. C’est difficil

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :