SFR Presse
Le Télégramme
22 septembre 2019

Afghanistan. Elle veut faire renaître de ses cendres le cinéma national

2 min

Dans les locaux décatis de la direction du Film afghan, Sahraa Karimi, 36 ans, supervise une équipe de 77 hommes avec lesquels elle espère relever le cinéma national de l’ombre des talibans. À son apogée dans les années 70, l’industrie du cinéma afghan était vivace. Tout cela s’est éteint avec l’invasion soviétique de 1979 qui a cantonné les cinéastes à la propagande, avant que les talibans ne les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :