SFR Presse
Sud Ouest
8 décembre 2018

Pour que la goélette puisse à nouveau voguer

JEAN-MICHEL LE BLANC,jm.leblanc@sudouest.fr

2 min

JEAN-MICHEL LE BLANC,jm.leblanc@sudouest.fr
JEAN-MICHEL LE BLANC,jm.leblanc@sudouest.fr

BASSINS À FLOT La goélette « L’Hippocampe » est arrivée aux bassins à flot de Bordeaux durant l’été 2004. Le navire devait reprendre la mer quelques mois plus tard. Malheureusement, son propriétaire, Clément Lévi Dit Bochi est décédé en décembre de la même année. Depuis, la goélette est restée à quai. Ses deux fils, Pascal et Olivier, ont hérité de l’embarcation, sans trop savoir qu’en faire. « No

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :