SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

WLTP, le sigle du malheur pour les constructeurs

Emmanuel Egloff

2 min

Emmanuel Egloff
Emmanuel Egloff

Une dégringolade rarement vue. Les immatriculations dans les pays de l’Union européenne se sont effondrées de 23,5 % au mois de septembre 2018. Depuis le début de l’année, le marché reste en hausse, de 2,5 %, car le mois d’août avait enregistré une forte progression, montrant bien que les constructeurs s’attendaient à un tel problème à la rentrée. Car cette chute s’explique pour des raisons pureme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :