SFR Presse
Le Figaro
18 août 2019

Le fort de Brégançon ou la « présidence secondaire » du chef de l’État

François-Xavier Bourmaud

2 min

CELA A COMMENCÉ par une déconvenue. Dès son élection à la présidence de la République en 2017, Emmanuel Macron envisage de faire du fort de Brégançon sa résidence d’été. Un lieu déserté par ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais que lui veut utiliser pour organiser des petits sommets internationaux. Façon pour ce tout jeune président d’établir un lien avec de plus anciens c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :