SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2019

Renforcement en trompe l’œil de la déontologie des fonctionnaires

L’autorité régulatrice ne sera saisie que pour les cas importants de mouvement d’agents.

Guillaume Guichard (lefigaro.fr)

3 min

Guillaume Guichard (lefigaro.fr)
Guillaume Guichard (lefigaro.fr)

RÉFORME Le gouvernement veut ouvrir comme jamais la fonction publique au privé dans le cadre du projet de loi de transformation de la fonction publique, dont l’examen au Sénat débute, en séance, ce mardi. Il revoit les obligations de déontologie des agents dans les cas de « pantouflage », c’est-à-dire des départs du public vers le privé, et même de « rétro-pantouflage » (du privé vers le public).

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :