SFR Presse
Le Parisien
22 janvier 2020

« Les ports d’Anvers et Rotterdam se frottent les mains »

A l’appel de la CGT, le port du Havre s’apprête à connaître un nouveau blocage de trois jours à partir d’aujourd’hui. Les professionnels redoutent une baisse d’activité de 30 à 40 % en janvier.

Laurent Derouetà Rouen

2 min

Laurent Derouetà Rouen
Laurent Derouetà Rouen

à l’appel de la Fédération nationale des ports et docks CGT, une nouvelle opération « ports morts » débute aujourd’hui pour trois jours dans les sept grands ports maritimes français pour protester contre la réforme des retraites. Au Havre (Seine-Maritime), le désarroi des professionnels et des entreprises qui dépendent de l’économie portuaire est palpable. « Cela fait près de quarante

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :