SFR Presse
Le Figaro
30 juin 2020

Devant la commission, Agnès Buzyn à la peine

L’ancienne ministre de la Santé a eu du mal à convaincre malgré ses justifications.

Stéphane Kovacs

3 min

Stéphane Kovacs
Stéphane Kovacs

SANTÉ Comment les stocks de masques se sont-ils évaporés ? Pourquoi cette pénurie de tests de dépistage ? Les mesures ont-elles été prises trop tardivement ? Pour tenter de répondre à ces questions, quatre ex-ministres de la Santé seront entendus cette semaine par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus. En commençant, ce mardi, par Agnès Buzyn. «

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :