SFR Presse
Midi Libre
31 octobre 2019

L’auteure Fabienne Gruckert en séance de dédicaces

2 min

« Y aurait-il quelques “tuyaux” ou conduits invisibles par lesquels transitent les voix ? Mes filles seraient-elles pourvues d’un sens particulier, d’une audition ou d’une perception parallèle ? » Patricia s’interrogeait sans cesse mais sans jamais rien laisser paraître de son trouble. De son côté, Lucille peinait à oublier sa vision de l’accident de Beaune et commençait à se demander si elle n’ét

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :