SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

« Réflexion » sur les échanges entre services

Christophe Cornevin

2 min

SI L’ACTIVITÉ des services dispose désormais de garde-fous qui garantissent les ­libertés publiques mais aussi qui protègent juridiquement leurs agents, il reste des « angles morts ». C’est en tout cas la conviction de la CNCTR qui, dans son dernier bilan, appelle à une « réflexion » sur «  l’encadrement légal des échanges de données entre les agences françaises et leurs partenaires étrangers ».

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :