SFR Presse
Libération
27 novembre 2018

Alain Guyard, idées vagabondes

Anarchiste ripailleur, le philosophe arpente les routes pour toucher un public différent de celui des cafés philos bon chic bon genre.

4 min

1 like

Forcément, on remarque d’abord les poings tatoués, «Rien» côté droit, «Tout» côté gauche. Viennent ensuite la barbe, blanche, fournie et soigneusement taillée, puis la canne à pommeau argenté et le costume trois-pièces, qui détonnent avec le sac hérité d’un passage chez les paras posé sur la chaise d’à côté et les Doc Martens usées. Un «starter pack» qu’il recommande à quiconque veut sérieusement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :