SFR Presse
Libération
2 septembre 2018

Extrême droite : Les Patriotes, le parti yoyote

Départs de cadres, gouvernance solitaire, scores insignifiants aux législatives partielles… Le mouvement créé par l’ancien numéro 2 du FN, Florian Philippot, peine à exister dans l’ombre du Rassemblement national de Marine Le Pen.

6 min

2 likes

Septembre 2017. Florian Philippot, rétrogradé au rang de «vice-président à rien» pour avoir refusé de quitter la direction de son association Les Patriotes, annonce qu’il quitte le FN. «Le Front s’en remettra sans difficulté. […] Tous ceux qui ont pris cette route-là et mené une aventure solitaire ont disparu», promet alors Marine Le Pen. Un an plus tard, l’association est devenue parti et Florian

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :