SFR Presse
Le Télégramme
15 janvier 2019

Plougasnou. Poursuivi pour avoir insulté les gendarmes sur Facebook

1 min

On ne peut pas écrire ce que l’on veut sur les réseaux sociaux. Ce sont les gendarmes qui le rappellent et notamment la communauté de brigades de Plourinlès-Morlaix. Cette dernière a lancé une enquête, la semaine dernière, après un post publié sur Facebook, dans un groupe de signalisation de radars et contrôles de forces de l’ordre intitulé « Info trafic, Pays de Morlaix ». Ce post, qui indiquait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :