SFR Presse
Le Figaro
12 octobre 2018

Enfers plombés pour « Mefistofele »

OPÉRA À Lyon, Alex Ollé et La Fura dels Baus signent une nouvelle production de l’œuvre de Boito. Qui manque d’imagination.

Christian Merlin

2 min

Christian Merlin
Christian Merlin

Ou comment une œuvre qui avait disparu de l’affiche s’y retrouve deux fois en trois mois. Après Orange en juillet, c’est l’Opéra de Lyon qui proposait sa lecture du Mefistofele de Boito, cet électron libre de l’opéra italien, l’un des rares à avoir tenté de saisir la démesure métaphysique de la pièce de Goethe. Sur le papier, c’était pain bénit pour Alex Ollé et La Fura dels Baus : ils ont l’imag

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :