SFR Presse
L'Union
26 décembre 2018

Les blessures de Marcel Fenaux

2 min

Jacques Lambert revient sur les soins apportés à un soldat givetois, blessé grièvement sur le front. Le 10 août 1917, la pièce de 155 mm que bougeaient le canonnier Marcel Fenaux et ses camarades est atteinte par un obus qui blesse sept hommes et en tue cinq. Il écrit : « Celui qui était devant moi tournant le dos à la pièce sautée a été coupé en deux, c’est donc sans doute le même éclat qui l’a c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :