SFR Presse
Libération
15 juin 2018

«C’est une honte que les Européens puissent continuer à brûler de l’huile de palme pendant encore douze ans.»

1 min

Les négociations ont été ardues et se sont terminées dans la nuit de mercredi à jeudi. Finalement, le dossier de l’huile de palme, qui cristallise l’attention publique depuis plusieurs semaines, s’est conclu par un recul du Parlement européen. Les eurodéputés demandaient la fin des importations d’huile de palme pour les agrocarburants (ou biocarburants) en 2021. Mais la Commission européenne et le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :