SFR Presse

Une discothèque sur deux menacée de faillite Les spots de l’été sont dans l’attente « On veut aider les gens à oublier ces 3 derniers mois »

5 min

l’essentiel t Et je coupe le son ! Au lendemain du 15 mars dernier, les discothèques et les établissements de nuit ont été contraints de fermer dans la précipitation. Mais à la différence des bars et des restaurants, nul ne sait quand il pourra rouvrir ni dans quelles conditions. « La situation est catastrophique pour les établissements de nuit », observe Ivo Danaf, président de l’union des métier

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :