SFR Presse
Le Figaro
15 janvier 2019

L’écrivain est un homme comme les autres

CHRONIQUE  Dans « Doubles vies », Olivier Assayas égratigne le milieu de l’édition parisienne avec une légèreté bienvenue. Et offre de bons numéros d’acteurs.

Eric Neuhoff

2 min

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Charmant milieu. Personne ne lit rien. Tout le monde couche avec tout le monde. Telle est l’édition française vue par Olivier Assayas. Selon nos espions dans la place, le constat n’est pas si éloigné de la réalité. La société serait mal faite si les éditeurs épluchaient les manuscrits qu’ils reçoivent et si les auteurs parlaient d’autre chose que de leurs états d’âme. Il y a là un raccourci de l’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème