SFR Presse
L'Union
1 juillet 2018

Kaboul rêve de la beauté ultime

3 min

AFGHANISTAN Face à la violence qui sévit dans la capitale, le bodybuilding a pris une ampleur considérable. De la musique indienne, un poster d’Arnold Schwarzenegger, des biceps saillants, des grognements et de la sueur : les salles de musculation sont légion à Kaboul, où le bodybuilding relève d’une quête de la beauté ultime, dans cette ville déchirée par la guerre. Hares Mohammadi, un étudiant e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :