SFR Presse
Santé Magazine
8 avril 2020

Les déserts médicaux s’étendent

1 min

En 2018, près de 6 % de la population française vivaient dans une zone sous-dotée en médecins généralistes, selon une enquête du ministère de la Santé. La situation s’est dégradée puisqu’en 2015, le taux était de 3,8 %. En cause : des départs en retraite non compensés par l’arrivée de jeunes médecins. Les zones rurales sont les plus concernées, mais le phénomène touche aussi certaines banlieues pa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :