SFR Presse
Le Journal du Dimanche
3 novembre 2019

UN JOURNALISTE ASSASSINÉ TOUS LES QUATRE JOURS DANS LE MONDE

1 min

1 like

Les risques pris par les journalistes dans les zones de conflit sont connus. Les dangers encourus par ceux qui enquêtent sur des affaires de corruption, de narcotrafic, de gestion des ressources naturelles ou d’environnement le sont beaucoup moins. Pourtant, 93 % des journalistes assassinés entre 2006 et 2018 couvraient l’actualité locale de leur région ou de leur pays. C’est ce qu’a tenu à rappel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème