SFR Presse
L'Union
4 décembre 2018

UN MANQUE D’EXTRAS À L’ESAT

1 min

« Dans les ESAT, nous accompagnons des personnes en situation de handicap. Chez nous, ce sont des handicaps mentaux. Nous avons une section cuisine-restauration, » détaille Serge Beliard, directeur adjoint de l’Esat de Jonchery-sur-Vesle, dans la Marne. Les règles sont strictes quant à l’emploi de handicapés, « dès que l’on dépasse les 35 heures, il faut embaucher un extra ». Un renfort précieux p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :