SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

Une grande étude européenne invalide le lien entre maïs OGM et cancer

En 2012, une étude menée par Gilles-Éric Séralini avait trouvé un excès de tumeurs chez des rats nourris avec du maïs génétiquement modifié. Six ans plus tard, une étude plus rigoureuse invalide ces résultats inquiétants.

Cécile Thibert

3 min

1 like

Cécile Thibert
Cécile Thibert

OGM Quatre ans après son lancement, un projet de recherche européen visant à évaluer les risques pour la santé d’un type de maïs génétiquement modifié - le projet « G-TwYST » - vient de livrer ses conclusions. Les données brutes ne seront publiées qu’à la fin de l’année, mais un rapport divulgué fin avril permet d’en apprécier les grandes lignes : « Aucun risque potentiel pour les humains et les a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :