SFR Presse
Le Figaro
17 octobre 2018

En Côte d’Ivoire, les rivalités politiques renaissent

À deux ans de la présidentielle, les élections locales ont été marquées par des violences et un retour aux anciennes divisions.

Tanguy Berthemet

2 min

AFRIQUE DE L’OUEST Les élections locales en Côte d’Ivoire étaient très attendues. Si les municipales et les régionales organisées le 13 octobre passionnent tant, ce n’est pas que les noms des maires intéressent. Tous ont une seule idée en tête : 2020 et la présidentielle. Ce scrutin est le dernier avant cette présidentielle où le chef de l’État sortant, Alassane Ouattara, n’est pas censé se prése

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :