SFR Presse
Le Figaro
22 mars 2019

Le Brexit et Theresa May en sursis

D’ici au 12 avril, Londres va devoir trouver un « plan B » ou assumer le « no deal », avec ou sans la première ministre.

Florentin Collomp

3 min

1 like

Florentin Collomp
Florentin Collomp

ROYAUME-UNI La Grande-Bretagne ne sera pas sortie de l’UE dans une semaine, comme c’était prévu depuis deux ans. C’est en revanche à peu près le temps qui reste à Theresa May pour essayer de sauver sa peau avant un nouveau couperet imposé par les Vingt-Sept. Le calendrier est serré. La première ministre promet de soumettre une troisième fois son accord de retrait au Parlement la semaine prochaine,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :