SFR Presse
Le Figaro
2 mai 2019

La question des détenus basques, un enjeu pour la paix

Il y a un an, l’ETA annonçait sa dissolution, scellant la fin du conflit. Mais des tensions demeurent, car le rapprochement des prisonniers n’a pas été réglé.

Boyer, Pauline

3 min

Boyer, Pauline
Boyer, Pauline

TERRORISME « C’était un moment important, mais le plus dur reste à faire. » La phrase prudente est de tous les discours de ceux qui œuvrent en faveur de la paix au Pays basque. L’annonce de la dissolution d’ETA (Euskadi ta Askatasuna, « Pays basque et liberté ») le 3 mai 2018 a marqué les esprits. Elle s’inscrivait dans un processus entamé lors de la conférence d’Aiete en 2011, réactivé en décembr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :