SFR Presse

La parade passe par les quartiers !

2 min

Il a fallu du temps, au moins deux étés, pour que les pouvoirs publics prennent la mesure d’un fléau sanitaire qui incommode tous les citadins. Et il faut dire que les campagnes de prévention consistant à supprimer toutes les eaux stagnantes sur les balcons, les terrasses les jardins en surveillant soucoupes, pots de fleurs, jardinières, n’ont eu guère d’effet sur l’invasion des moustiques tigres.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :