SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

Hugo Lloris : « Il ne faut pas se voir trop beau »

Baptiste Desprez

4 min

Baptiste Desprez
Baptiste Desprez

LE CAPITAINE de l’équipe de France s’est longuement confié au Figaro avant le début de la Coupe du monde, tout en mettant en garde la jeune génération. LE FIGARO. - Quel sentiment prédomine avant de débuter le Mondial face à l’Australie ? Hugo LLORIS. - L’excitation ! C’est toujours particulier lorsqu’on arrive avant un grand événement comme une Coupe du monde. La saveur n’a aucune comparaison p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :