SFR Presse
La Voix du Nord
29 novembre 2018

Condamné pour un vol sous la menace d’un rasoir près du CHR

2 min

LILLE. Le prévenu a tout reconnu. L’agression, le port d’arme et le vol. Au tribunal, il s’exprime par circonvolutions : « Je me suis senti égaré pendant un long moment… », commence-t-il pour indiquer qu’il est dépressif. Il évoque aussi « la déception de promesses non tenues », à propos d’une formation en maçonnerie qui ne répondait pas à ses attentes. Antoine G. vit chez sa mère, n’a pas de reve

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :