SFR Presse
Le Figaro
31 juillet 2018

Défié, Philippe monte au front pour défendre Macron

Mathilde Siraud

3 min

8 likes

Mathilde Siraud
Mathilde Siraud

DEPUIS que l’affaire Benalla a éclaté, le 18 juillet, le premier ministre, Édouard Philippe, a soigneusement dosé ses déclarations, quitte à paraître en retrait. Le transfuge des Républicains - qui n’est pas lié directement à l’ancien chargé de mission de l’Élysée puisqu’il n’a participé ni à la campagne présidentielle ni au recrutement d’Alexandre Benalla - se retrouve pourtant en première ligne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :