SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2018

Et si les patients formaient les médecins ?

Ces deux mondes sont longtemps restés éloignés : ils pourraient se rapprocher. À Paris, une faculté recrute des malades afin qu’ils partagent leur expérience avec les internes de médecine générale.

Caroline Beyer

3 min

Caroline Beyer
Caroline Beyer

SANTÉ « Dans les livres de médecine, tout est parfait. Le patient ne parle pas. » Mohammed Ghadi, lui, parle beaucoup. Il est « patient expert ». Cela signifie qu’il a fait de son vécu de malade une « expertise », qu’il peut mettre au profit des autres patients et des professionnels de santé. Depuis 2014, en binôme avec un médecin, il intervient auprès des internes de médecine générale, sur leurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :