SFR Presse
La Dépêche du Midi
10 juillet 2019

Cazères : un premier titre à un train d’enfer Paul Faurel y a laissé des plumes

Philippe Alary

3 min

Philippe Alary
Philippe Alary

On prétend que les dames aiment se faire attendre. Dimanche dernier pourtant, proximité de la voie ferrée oblige, c’est comme si un train, à la fois ailé et équipé d’un réacteur thermonucléaire en provenance de Cazères, avait fait une courte halte en gare de Rumilly. Aux postes de commande, Nadège Biau et Cindy Peyrot. à son bord, une délégation haut-garonnaise comblée. Pensez donc : dans l’esprit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :