SFR Presse
Sud Ouest
28 décembre 2018

Koulibaly, victime du racisme chronique

P .F. avec AFP

3 min

P .F. avec AFP
P .F. avec AFP

INCIDENTS Des sanctions ont été prises après les cris racistes contre le défenseur sénégalais, mais le mal est profond L’Inter Milan a écopé de deux matches à huis clos à San Siro comme sanction contre les cris racistes ayant visé mercredi le défenseur sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly. La Ligue italienne a rapidement sanctionné les incidents, notamment les cris de singe déversés sur le joueu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :