SFR Presse
Libération
13 août 2019

Une confession sacrement bien gardée

Se repentir de ses péchés est l’une des pratiques les plus anciennes du catholicisme et l’Eglise défend farouchement la confidentialité des conversations entre le fidèle et son prêtre. Mais lorsque la justice des hommes s’en mêle, parfois les verrous du confessionnal sautent.

5 min

Vacances obligent, il n’y a pas foule, ce matin d’août, à l’église Saint-Louis d’Antin, à Paris, dans le quartier des grands magasins du boulevard Haussmann (IXe arrondissement). Une poignée de personnes âgées attendent le début de la messe de 11 heures. Pour tuer le temps peut-être, quelques-unes égrènent silencieusement un chapelet et d’autres prient devant un grand crucifix. Au bord d’être en r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :