SFR Presse
Libération
13 septembre 2019

Mort de Philippe Pascal, âme de Marquis de Sade

2 min

1 like

Ces longs bras en feux follets, cette belle gueule émaciée d’acteur expressionniste, ces danses convulsives cadencées sur une musique taillée au sabre, et puis cette voix hantée de somnambule new wave. Le poil avait blanchi, mais Philippe Pascal était resté à vif, aux aguets, quand son groupe, Marquis de Sade, avait repris du service il y a deux ans, le 16 septembre 2017. A Rennes, en son royaume.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :