SFR Presse
Midi Libre
22 septembre 2019

Le PRG centre gauche veut « épauler Cazeneuve »

1 min

Emmanuelle Cosse sourit. Invitée à s’exprimer à la tribune, l’ancienne ministre du Logement salue le tout nouveau président du PRG : « J’ai été chef de parti, je n’ai jamais fait 96 %. » Guillaume Lacroix, lui, a été élu samedi, et pour trois ans, président du Parti radical de gauche avec 96,4 % des voix. Un PRG qui, à Paris, lors de sa convention, a changé de nom pour devenir PRG le centre gauche

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :