SFR Presse
Midi Olympique Rouge
8 septembre 2019

Panne fatale de réveil

1 min

Trois matchs, et trois fois le même scénario pour le BO, qui laisse son adversaire prendre ses distances avant de cravacher pour le rattraper. Comme à Aurillac, la course à handicap se termine par une défaite, sans bonus qui plus est. L’ailier Yohann Artru et le manager Matthew Clarkin balancent entre frustration et fierté : « On a du mal avec nos entames mais on est une équipe qui a du cran, on a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :