SFR Presse
Le Télégramme
22 décembre 2018

Arkéa. 1,7 milliard, le prix de la liberté

Frédérique Le Gall

3 min

Frédérique Le Gall
Frédérique Le Gall

Le conflit entre Arkéa et la Confédération nationale du Crédit mutuel s’envenime. L’organe central de la banque mutualiste qui réclame 1,7 milliard de dédommagements au groupe breton annonce qu’il va clore le dossier de séparation, faute de projet viable. Arkéa dénonce une « tentative d’extorsion ». Les relations entre Arkéa et la CNCM (Confédération nationale du Crédit mutuel), l’organe de tête d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :