SFR Presse
Le Figaro
11 août 2019

L’amour le plus passionné de Machiavel : Florence et sa République

Fier d’être florentin, angoissé par le destin de sa cité, le fondateur de la politique moderne fut d’abord un homme d’action à la vie mouvementée.

Guillaume Perrault

7 min

3 likes

Guillaume Perrault
Guillaume Perrault

J’aime ma patrie plus que mon âme », écrit Machiavel peu avant sa mort, en 1527. La patrie de l’auteur du Prince, c’est Florence. Le républicain signifiait, par cette formule, qu’il plaçait la liberté de sa cité au-dessus de la morale individuelle et de la foi. L’œuvre de Machiavel, nourricière pour la pensée politique depuis des siècles, et le joyau de la Toscane sont unis par un lien indéfectibl

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :