SFR Presse
Marie-Claire
4 octobre 2018

“J’aime la difformité, la déviance”

Par Gilles Chenaille

2 min

Par Gilles Chenaille
Par Gilles Chenaille

Via la narratrice, une adolescente intersexuée qui vit dans une communauté libertaire avec ses parents, Emmanuelle Bayamack-Tam nous livre un roman d’apprentissage aussi jubilatoire que libérateur. Liberté, égalité, nudité La mère de Farah est électrosensible, elle a voulu s’installer avec son mari et sa fille dans une communauté libertaire située en «zone blanche», à distance des ondes de télépho

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :