SFR Presse

Indignation sur gravillons

1 min

Hier, devant les nombreuses caméras plantées dans la cour gravillonnée de l’Elysée, Jean-Hugues Ratenon, a fait un arrêt remarqué. Le député de la cinquième circonscription s’est rapidement indigné de ne pouvoir intervenir lors du débat présidentiel. Les autres parlementaires semblaient aussi circonspects sur le raout, mais Jean-Hugues Ratenon en a fait grand cas. “Dès que j’ai reçu l’invitation d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :