SFR Presse
La Voix du Nord
23 mai 2019

ASCOVAL, L’ESPOIR LAMINÉ À FROID…

PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr

2 min

PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr
PAR HERVÉ FAVRE,hfavre@lavoixdunord.fr

Malgré les assurances du gouvernement, les salariés et les élus sont replongés dans le doute par la faillite de British Steel. Il faut aux salariés d’Ascoval des nerfs d’acier pour endurer les retournements de situation qui ont marqué la reprise de leur aciérie ces trois derniers mois (lire aussi page 4). Le premier « sauveur », Altifort, n’avait pas les moyens de ses ambitions, et voilà que le de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :